Programme jour 1

Sous titre h2

Sous sous titre h3

La bière après l’effort fait-elle réellement récupérer ?
Alors, mythe ou réalité ? D’après vous ? perte de poids
Après de la course à pied, nous sommes forcément déshydratés. Il est important de boire en eau le même volume d’eau que nous venons de perdre !
Les vertus de la bière : eau, maltose, vitamines B6/B12, magnésium, potassium, et quelques acides aminés qui participent à la régénération des stocks de glycogène posteffort,certes !
N’empêche qu’on pourrait aller les chercher ailleurs (d’autant plus que la bière reste de l’alcool. Par exemple : pâtes, riz, céréales…)

N’oublions pas qu’après une course, la température corporelle reste très élevée. L’idée est de la faire diminuer. Consommer une bière provoque l’effet inverse. La bière est gazeuse et perturbe ainsi la digestion. La petite mousse après l’effort n’est finalement pas si bénéfique que ça…
L’idéal serait de ne pas la consommer 2h après l’effort. Elle bloque l’élimination des déchets métaboliques produits par le sport et entraîne la survenue de crampes. 
Quoi d’autre ? La bière est très calorique à cause de ses forts taux d’alcool (3,5 à 7% voire plus) et de sucre (3 à 5%).
Pour résumer, nous devons nous sortir de nos têtes que la bière favorise la récupération après le sport, car c’est faux !
Toutefois, pour le plaisir de passer un moment convivial, je vous accorde 1 bière de temps en temps.

Santé !
Landry

La bière après l’effort fait-elle réellement récupérer ?

La bière après l’effort fait-elle réellement récupérer ?

La bière après l’effort fait-elle réellement récupérer ?
Alors, mythe ou réalité ? D’après vous ?
Après de la course à pied, nous sommes forcément déshydratés. Il est important de boire en eau le même volume d’eau que nous venons de perdre !
Les vertus de la bière : eau, maltose, vitamines B6/B12, magnésium, potassium, et quelques acides aminés qui participent à la régénération des stocks de glycogène posteffort,certes !
N’empêche qu’on pourrait aller les chercher ailleurs (d’autant plus que la bière reste de l’alcool. Par exemple : pâtes, riz, céréales…)
N’oublions pas qu’après une course, la température corporelle reste très élevée. L’idée est de la faire diminuer. Consommer une bière provoque l’effet inverse. La bière est gazeuse et perturbe ainsi la digestion. La petite mousse après l’effort n’est finalement pas si bénéfique que ça…
L’idéal serait de ne pas la consommer 2h après l’effort. Elle bloque l’élimination des déchets métaboliques produits par le sport et entraîne la survenue de crampes. 
Quoi d’autre ? La bière est très calorique à cause de ses forts taux d’alcool (3,5 à 7% voire plus) et de sucre (3 à 5%).
Pour résumer, nous devons nous sortir de nos têtes que la bière favorise la récupération après le sport, car c’est faux !
Toutefois, pour le plaisir de passer un moment convivial, je vous accorde 1 bière de temps en temps.

Santé !
Landry

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *